Un regard sur les Suédois #2

Je m'étonne, je m'amuse, je m'émerveille et je m'irrite. Me revoici avec cette série d'anecdotes et d'observations ...

Je m'étonne, je m'amuse, je m'émerveille et je m'irrite. Me revoici avec cette série d'anecdotes et d'observations sur la Suède et les Suédois, car on ne peut décemment pas résumer un pays à travers un seul article, et d'ailleurs j'en apprends chaque jour davantage. 

La Suède, c'est le paradis des jeunes parents. Le congé parental est de 8 mois pour chaque parent, soit 16 mois au total, qui peuvent être transférés d'un parent à un autre. Par exemple, le père peut choisir de prendre 3 mois (c'est le minimum, ils sont obligés) et de transférer le reste de ses congés à la maman. Vous imaginez?! Ca a d'ailleurs donné naissance à une expression : "Latte-Papas". Tous ces mecs que vous croisez à Stockholm avec une main sur la poussette et un gobelet de café au lait à emporter dans l'autre main ne sont pas des baby-sitters de sexe masculin, mais bien les papas.
Daddy cool
Parfois, ils se promènent en bande, avec leurs potes, eux aussi au volant d'une poussette. C'est une vision à la fois drôle et touchante pour la Française que je suis. J'adore le fait que le rôle du père soit mis au même niveau que celui de la mère. Quelque chose me dit que je ne bougerai pas d'ici avant d'avoir conçu ma petite tribu! En plus, les systèmes de garde sont très abordables et les entreprises très flexibles en termes d'horaires avec les parents.

* Les Suédois sont des drogués du soleil. Et après avoir passé mon premier hiver complet ici, je les comprends un peu. Au pire de l'hiver, la nuit tombe vers 15h30. Autant dire que c'est les boules quand vous avez fait la grasse mat' jusqu'à 12h le samedi. Trois heures plus tard, vous avez l'impression que c'est déjà l'heure d'aller se recoucher (#depressing). Et l'effet n'est pas seulement moral, on le ressent aussi physiquement, on est crevé, sans énergie. Dans certaines villes plus au Nord, ils utilisent des dispositifs de luminothérapie dans les abribus par exemple, histoire de redonner un peu de pêche à la population. Je ne saurais pas vous dire si ça marche, il n'y en a pas à Stockholm. 

Abribus équipé de luminothérapie à Umea (Source)
La conséquence de tout ça, c'est que dès que le soleil repointe le bout de son nez, en avril, les gens se ruent hors de chez eux, et on les voit immobiles sur les bancs et les terrasses, les yeux fermés et le visage tendu vers le soleil (alors qu'il fait 7°). C'est assez amusant à regarder. D'ailleurs c'est un sujet de dispute récurrent chez nous, car moi je suis plutôt du genre à prendre mon temps le matin le week-end. Mais s'il y a du soleil, j'ai intérêt à ne pas traîner car mon copain devient fou à l'intérieur, il veut son shot d'UV!

* Les Suédois sont très à cheval sur la sécurité. Un peu trop parfois. Le soir, il y a des gardes à l'entrée de presque tous les bars. Pas juste les clubs, non, même les simples bars. Et si vous avez moins de 35 ans, vous avez plutôt intérêt à avoir votre carte d'identité. Je me suis déjà fait jeter à l'entrée d'un club où l'âge minimum requis était de 23 ans, faute de carte d'identité. A quoi ça sert d'approcher la trentaine si on ne peut toujours pas sortir tranquille? Pareil si vous voulez acheter de l'alcool, n'oubliez pas votre carte d'identité! L'autre jour on me l'a demandée au supermarché alors que j'achetais du cidre (#seriously). Autre fait marquant: certains bébés ont des casques dans leur poussette d'après mon copain (je n'en ai personnellement pas encore vu).

* Les Suédois sont des accros au téléphone. Je sais que c'est un phénomène global et qu'on a presque tous tendance à être trop penchés sur nos iPhones, mais honnêtement je n'ai jamais vu ça ailleurs, une telle addiction. Dans la rue, les gens qui marchent seuls sont presque tous au téléphone. Au début, en voyant tous ces gens parler seuls dans la rue, j'ai cru qu'il y avait juste plus de weirdos qu'ailleurs. Comme ils utilisent presque tous des écouteurs (sécurité oblige, voir mon point précédent), si on ne fait pas trop attention, on dirait juste qu'ils sont fous et qu'ils parlent à leur ami imaginaire. Mais non. Ils ont le smartphone vissé aux oreilles dès qu'ils franchissent le pas de leur porte. J'en vois aussi très souvent au téléphone sur leur vélo, voire même en train d'envoyer des textos sur leur vélo. Honnêtement, ça m'horripile de voir des gens se mettre en danger pour un texto. Qu'est-ce qu'ils peuvent bien avoir de si intéressant à dire sérieusement, qui justifie qu'ils ne puissent pas attendre de poser le pied par terre? 

* Les Suédois ont un rapport très particulier avec la lumière. Elle doit être tamisée, ni trop jaune, ni trop blanche, etc. Ils ont sûrement développé cette sensibilité et cette exigence à cause de l'obscurité ambiante en hiver, c'est la seule explication à laquelle je pense. Vous avez déjà vu un magasin de lampes bondé le dimanche matin où il faut prendre un ticket et attendre d'être servi comme à la boucherie? Ca se passe comme ça à Stockholm.

* Et sinon, en juin, en ce moment donc, la nuit ne tombe plus complètement et le vrai jour se lève vers 3h30 du matin.



Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

0 comments